Carre-immo.com » Investir » Mieux comprendre la simulation de la loi Pinel

Mieux comprendre la simulation de la loi Pinel

La loi Pinel n’est pas la loi la plus facile à comprendre pour tout le monde. C’est ce qui nous a amenés à rédiger ce guide. L’idée est d’utiliser plusieurs étapes pour faciliter la compréhension de la loi Pinel. Il ne faut pas investir dans n’importe quel bien : des critères sont à respecter. Pour que cet investissement soit fiscalement intéressant, il faut bien suivre les conseils que l’on va vous donner.

Les étapes sont nombreuses pour investir dans la loi Pinel

Voici une petite liste concernant les étapes pour l’investissement dans une loi Pinel.

  • 1. Le gouvernement a mis en place un calculateur pour réaliser la simulation de la loi Pinel. D’autres sites Internet le proposent également, c’est à vous de choisir ce qu’il vous convient le plus. À l’issue du calcul, vous saurez quel est le montant de l’avantage fiscal dont vous disposez.
  • 2. Pour être sûr de pouvoir respecter les critères d’éligibilité pour la loi Pinel, votre projet devra être discuté avec un conseiller dans la gestion de patrimoine. Celui-ci a pour objectif de vous accompagner et de vous conseiller. Plusieurs décisions devront être prises comme la durée de l’investissement qui va être de 6 ou 9 ans. Dans un cas comme dans l’autre, il va y avoir une extension de 3 ans disponible. La loi Pinel prend en compte la localisation. Le conseiller en gestion de patrimoine pourra très facilement vous accompagner pour sélectionner le meilleur lieu en fonction de vos capacités financières. Il sera là pour vous aider à choisir le type de bien dans lequel vous souhaitez investir (maison, immeuble ou appartement). En fonction de l’investissement que vous réaliserez, il faudra opter pour le neuf ou l’ancien. Suite à votre décision, le contrat ne sera pas le même.
  • 3. La négociation du crédit est une étape essentielle. Pour ne pas vous faire avoir, il va falloir aller consulter plusieurs banques et de faire jouer la concurrence. Le but est d’obtenir les mensualités les plus basses et un taux préférentiel.
  • 4. Une visite chez le notaire s’impose afin de signer l’acte de vente du bien immobilier. Ce document permettra de débloquer le prêt bancaire.
  • 5. Faire confiance à un professionnel de la gestion locative est important. C’est notre conseil : il va pouvoir gérer votre bien et toutes les relations avec les locataires. En cas de problème, vous ne serez pas dérangé par le locataire, mais bel et bien par le gestionnaire. Il s’occupera de toutes les paperasses administratives, de procéder à sa location, et de gérer tout ce qui concerne votre bien.
  • 6. Pour bénéficier de la Loi Pinel, il faut que la toute première location intervienne dans les 12 mois qui suivent l’achat du bien.
  • 7. Une fois que la première location est arrivée, il va falloir procéder à la déclaration fiscale. Celle-ci est spécifique et devra bien être remplie, avec les revenus fonciers, etc. Pour trouver le formulaire adapté, il faudra aller sur le site des impôts.
  • 8. Une fois que la durée d’engagement est atteinte, le bien vous appartient comme n’importe quel bien.

Nos article à ne pas louper :