Notre avis sur l’achat d’un viager

Le viager est une technique très ancienne de vente immobilière très peu utilisée. Bien que l’achat en viager présente de nombreux avantages, de nombreuses hésitent à y recourir généralement par ignorance ou par peur des particularités d’une telle formule de vente. Entre l’idée reçue, les craintes et la réalité, voici notre avis sur l’achat en viager.

Le viager : acheter libre ou occupé ?

L’achat d’un bien immobilier en viager libre permet à l’acheteur d’intégrer immédiatement son logement. Cependant, contrairement au viager occupé, la formule libre est moins utilisée. En effet, avec le viager occupé, le vendeur conserve son droit d’usage et d’habitation (DUH). Ce qui lui permet de vivre dans le logement jusqu’à la fin de ses jours. De ce fait, il ne cède que le droit complémentaire (la nue-propriété du bien) à l’acquéreur. L’achat en viager occupé revient évidemment moins coûteux que l’achat classique d’un logement.

Toutefois, elle présente en retour l’inconvénient de vous faire patienter pendant un certain temps avant de profiter du bien. Cette attente peut être très longue, car il s’avère que les vendeurs en viager occupé ont une durée de vie exceptionnellement longue. Vous avez sûrement déjà entendu l’histoire de Jeanne Calment qui a vendu sa maison en viager à son notaire. En se basant sur l’apparence physique de la dame, de son âge, de la situation du bien et du montant, le notaire n’avait pas hésité à sauter sur l’occasion.

Malheureusement pour lui, il a été désavantagé par son vendeur qui a vécu jusqu’à 120 ans. À la fin, ses enfants se sont retrouvés dans l’obligation de poursuivre le paiement de la rente jusqu’à la mort de Jeanne Calment.

Avec le viager pas besoin de banque

L’avantage d’acheter en viager est de pouvoir acquérir un logement sans prêt immobilier. En effet, vous êtes contraint d’avoir en cash l’intégralité de la valeur du bien pour une vente classique. Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas acheter un logement avec un crédit immobilier bien sûr. Aujourd’hui, l’accès au prêt immobilier est de plus en plus complexe, et ce, pour de nombreuses raisons. En voici quelques-unes.

  • Les taux d’emprunt sont excessivement bas.
  • Les banques ne veulent pas prendre de risque, car elles sont très peu motivées.
  • Le taux de votre endettement doit être suffisamment bas pour avoir un prêt.
  • La banque peut vous demander un apport considérable.

Acheter en viager à notre avis revient à faire du vendeur votre banquier. Ainsi, vous pourrez excéder le taux d’endettement de 33 % ou simplement faire un achat sans prêt. De plus, c’est le vendeur qui choisira son acheteur.

L’achat d’un viager avantage le vendeur et l’acheteur

La vente en viager est avantageuse pour le crédirentier (vendeur) en ce sens qu’il lui permet de rester dans son logement. Il reçoit par la même occasion une rente viagère qui lui sert de complément pour la retraite. Gardez à l’esprit que les rentes sont évaluées sur la base d’une table moralité de référence.

L’acheteur quant à lui profite du fait qu’il y a plus de viagers sur le marché que d’investisseur pour acheter des biens de qualité. Les acquéreurs bien informés arrivent à acheter des logements bien situés à des prix raisonnables en matière de bouquet et de rente viagère sans difficulté.

En définitive, si vous n’avez aucune notion en matière d’achat de viager, il serait intéressant de se faire aider par un professionnel du domaine.


Shares